0 0
Read Time:3 Minute, 49 Second

Avec l’avancée des technologies, le coût des opérations médicales a diminué. Mais pour beaucoup d’entre nous, les questions restent pour quel prix payer et où trouver un bon équilibre entre qualité et assurance? Face à cette problématique, découvrons ce qu’il faut savoir sur l’un des défauts visuels les plus communs: l’opération myopie. Quels sont les facteurs qui influencent le coût de cette chirurgie ? Quelles sont les considérations à prendre en compte avant de se faire opérer ?

Les facteurs qui influencent le prix de l’opération myopie

L’opération de la myopie, également connue sous le nom d’intervention chirurgicale réfractive (IR), permet de corriger divers défauts visuels et n’est pas remboursée par la sécurité sociale en France. Le coût de cette opération varie entre 1200 et 3000 euros par œil, selon plusieurs paramètres.

La technique utilisée

Les techniques utilisées pour l’opération peuvent être différentes selon le plateau technique de la clinique où elle est effectuée (lasers, etc). Des techniques telles que LASIK, PRK ou SMILE sont couramment utilisées pour l’intervention, mais les coûts peuvent être assez variables selon la technologie employée par chaque praticien.

Le plateau technique de la clinique

La plupart des plateaux techniques des cliniques ont une gamme variée de technologies et d’instruments modernes à leur disposition pour assurer des interventions sûres et efficaces. Cependant, certains types d’intervention nécessitent un matériel plus sophistiqué et donc plus cher qu’un autre type d’intervention ne le nécessitant pas.

En conséquence, les tarifs peuvent être plus élevés si le patient choisit une clinique disposant d’une technologie plus avancée

à lire  Les bienfaits insoupçonnés d'une cure thermale conventionnée

Les tarifs appliqués par le chirurgien

Les tarifs pratiqués par les chirurgiens varient également en fonction du niveau de formation, de l’expérience et des qualifications du praticien choisi pour effectuer l’intervention. Dans tous les cas, il est conseillé aux patients intéressés d’effectuer des recherches sur les praticiens proposant ce type d’opérations afin de comparer les tarifs et les services offerts.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’opération myopie ?

Une opération myopie avec succès apportera généralement une amélioration significative ou totale des capacités visuelles sans lunettes ou lentilles cornéennes chez 90% à 95% des patients concernés. Dans certains cas bien documentés, cela peut conduire à un regain total des capacités visuelles qui n’avaient jamais existé auparavant à cause des fortes prescriptions optiques qui provoquent la myopie.

Cependant, comme tout type d’activité médicale invasive on doit prendre en compte les risques inhérents. Les complications sont très rares mais peuvent dans certains cas amener à des résultats plus insatisfaisants, voire compromettre certaines capacités visuelles.

Quels sont les autres coûts à prendre en compte ?

En plus du prix de l’opération elle-même, il y a plusieurs frais qui doivent être pris en compte pour le budget final. Ces frais comprennent généralement les frais de consultation préopératoire, les frais d’hospitalisation et les frais post-opératoires.

Les frais de consultation préopératoire

Avant toute intervention chirurgicale, un bilan complet des yeux est nécessaire afin d’identifier les anomalies potentielles et de s’assurer que l’intervention sera sans danger. Ce bilan peut inclure une évaluation par un chirurgien , un examen optométrie approfondi (réfractif) et une imagerie par résonance magnétique (IRM).

à lire  Découvrez la Différence entre Presbytie et Hypermétropie

La plupart des cliniques facturent ces services individuellement ce qui augmente considérablement le coût total

Les frais d’hospitalisation

Les opérations myopique ne se font pas souvent en ambulatoire, car elles nécessitent une anesthésie générale ou locale avant l’intervention. Ils peuvent donc nécessiter une hospitalisation allant jusqu’à 48 heures après l’intervention, dont la plupart des tarifs dépendent directement de la durée d’hospitalisation.

Les frais de suivi post-opératoire

Le temps et la fréquence des consultations post-opératoires doivent également être facturés séparément par le praticien et peuvent varier entre chaque patient selon son type et sa gravité initiale de la myopie. Par conséquent, cette partie du coût total devra également être prise en compte.

Quels sont les moyens de financement disponibles ?

Comme cette intervention chirurgicale ne peut pas être remboursée par la santé publique, divers moyens de financement peuvent être envisagés. Voici quelques exemples que vous pouvez prendre en considération :

  • Prise en charge par la sécurité sociale
  • Prise en charge par une mutuelle
  • Prise en charge par un organisme de crédit

Comment choisir le bon chirurgien ?

Il est très important de choisir un praticien qualifié et expérimenté pour effectuer l’intervention, car un mauvais chirurgien peut endommager les yeux à long terme. Lorsque vous recherchez le bon chirurgien, il est conseillé de :

  • Vérifier les qualifications et l’expérience du chirurgien
  • Comparer les tarifs et les services proposés par les différents chirurgiens
  • Lire les avis des patients sur les différents chirurgiens
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %